Suggestions
Marqueur GPS
Vie sociale La-Vraie-Primaire-Edouard-de-Broglie

Comment Rénover nos Institutions nationales

Tout n’est pas à jeter dans nos institutions. Mais les rendre plus souples, plus agiles, moins couteuses et plus efficaces tout en les rendant plus démocratiques me semble être une étape essentielle du redressement de notre pays.

 

France

Les solutions proposées

La-Vraie-Primaire-Edouard-de-Broglie

Renouveler la représentation nationale et l'ouvrir de véritables représentants de la société civile.

1 – Dissoudre l’Assemblée  Nationale pour faire élire une assemblée provisoire qui saura qu’elle sera dissoute au bout de deux ans. Son rôle sera concentré sur une simplification radicale de nos codes législatifs et sur les réformes territoriales et institutionnelles détaillées ci-après.

2 – Ramener le nombre de députés à 229 (contre 577 aujourd’hui) en créant de grandes circonscriptions régionales regroupant environ 250.000 habitants (contre environ 75.000 aujourd’hui) et en introduisant 30% de députés supplémentaires élus à la proportionnelle au niveau national (soit pour être précis 172 + 52 députés auquel il faut rajouter 5 députés pour les territoires d’outre-mer et les Français de l’étranger). L’idée est ici de simplifier notre corpus législatif trop d’élus provoque généralement une inflation de lois et règlements souvent contreproductifs.

4 – Indemniser correctement nos députés et nos élus moins nombreeux à condition qu'ils justifient de leur assiduité à leur fonction. Ils ne seront pas autorisés à cumuler une autre fonction élective et disposeront de moyens renforcés notamment au niveau des commissions de travail.  Moins de députés avec plus d’influence et plus de poids !

3 – Ramener le nombre de sénateur à 60 élus dans les régions au prorata du nombre d’habitants pas les grands électeurs constitués d’élus locaux, maires et élus régionaux. Ils ne pourront cumuler aucun autre mandat et seront tenus à une assiduité contrôlée avec une rémunération proportionnelle à leur assiduité aux débats et ramenée à 0 en cas d’assiduité descendant sous les 50%. Le rôle du Sénat peut rester le même dans le processus législatif. Comme représentant des élus de la nation il doit apporter une contribution à l’amélioration des lois et à assurer une certaine protection des dispositifs constitutionnels.

4 – Le CESE restera une assemble consultative représentant les meilleurs spécialistes de la société civile regroupés en commissions avec un nombre restreint de membres disposant de moyens renforcés. Leur rôle sera de proposer des lois ou des programmes mieux adaptées et plus efficaces appuyés sur des études et démonstrations argumentées.

5 - Le Gouvernement sera restreint à un maximum de 10 ministres et 16  secrétaires d’états rattachés aux ministères regroupant les grands chantiers d’intervention de l’état sous l’autorité d’un Premier Ministre nommé par le Président de la république et  responsable de la politique du gouvernement  devant le parlement (Affaires étrangères/Police/Défense/ Education et Recherche/Justice/Diversité, égalité des chances et Cohésion sociale/Economie et travail/Culture, Création et Communication/ Santé/Agriculture/Fonction Publique, régions et Aménagement du territoire).

6 – Maintient du 49-3 mais possibilité offerte au gouvernement ou à un groupe parlementaire de demander l’organisation d’un référendum populaire électronique à titre consultatif. Possibilité de demander un débat parlementaire ou un référendum consultatif d'initiative populaire sur un sujet regroupant un million de pétitionnaire au niveau national. NB : Le développement de la Démocratie électronique nécessitera la mise en place d'une identité électronique selon des modalités strictes préservant l'anonymat des votes.

7 – Ajustement des mandats de Président de la République, députés et sénateurs à 5 ans renouvelables une fois seulement.

8 – Possibilité offerte au Président de dissoudre l’assemblée ou de démissionner pour provoquer une nouvelle élection présidentielle s’il estime le moment favorable.

9 – Limitation des avantages accordés aux anciens Présidents, Ministres, limités à 5 ans et  suppression des avantages fiscaux accordés aux partis politiques. Toilettages général des avantages indus.

10 – Redéfinition des conditions de nomination des membres du conseil constitutionnel et ramener les anciens présidents de la République à une voie consultative.

Les problèmes similaires

Refonder l'école : un concept clef : le savoir devenir domi

Refonder l'école : un concept clef : le savoir...

 

Le pédagogue que je suis depuis si longtemps ne peut s'empêcher ce matin d'exprimer un mélange de "ras le bol", de lassitude mais aussi d'ESPERANCE.

Ras le bol d'entendre actuellement beaucoup d'hommes politiques dans leurs campagnes primaires faire les constats que nous avons fait depuis plus de vingt ans pour notre système de formation, et pour lesquels ils ont fait tant de promesses ! Et surtout englouti l'argent des contribuables que nous sommes avec des réformettes qui ne sont que du saupoudrage. Un pays qui possède un système éducatif défaillant est un pays qui ruine sa jeunesse et donc son avenir !

Lassitude d'observer le comment ils s'emparent du problème de la jeunesse actuelle en DESESPERANCE, afin d'en faire des arguments électoraux

Et enfin ESPERANCE  de voir que de nombreux jeunes mettent en oeuvre leur créativité, contre vents et marées, pour essayer d'inventer un nouvel avenir, pour eux-mêmes et leur pays, de nouveaux paysages...

Alors quelles solutions ? J'en vois au moins trois :

- Réformer en profondeur le système éducatif (programmes, formation des enseignants...) Voir ci-dessous la notion de le SAVOIR DEVENIR

- Mettre en valeur l'enseignement technique et professionnel (merci les journalistes et les médias de nous aider à en faire la promotion) Car il faut changer les représentations

- Réunir véritablement au sein de la formation école-artisanat et entreprise (qui va assurer la relève dans bon nombre de secteurs professionnels ?)

Dans notre monde connecté, influencé par les réseaux sociaux et les médias omniprésents, ce monde qui bouge en permanence, rappelons simplement l'essentialité que représente la démarche de SAVOIR DEVENIR en éducation et formation et posons-nous la question de savoir comment aujourd'hui les mondes de l'éducation, de la formation et de l'entreprise y répondent conjointement.

Sauront devenir :

Ceux qui sauront être conscient de leurs apprentissages

Ceux qui donneront du sens à ces apprentissages

Ceux qui sauront discerner

Ceux qui sauront créer, inventer

Ceux qui sauront écouter et regarder

Ceux qui sauront s'adapter

Ceux qui sauront se responsabiliser

Ceux qui sauront partager, mutualiser

Ceux qui sauront se projeter

Ceux qui s'autonomiseront

Ceux sauront prendre des initiatives

Ceux qui auront l'esprit pratique

 

Quels enjeux pour les formateurs et les éducateurs !!! 

France

Moderniser notre organisation territoriale ! La-Vraie-Primaire-Edouard-de-Broglie

Moderniser notre organisation territoriale !

Rien ne sert de moderniser l'état sans rénover notre organisation territoriale. Héritée de la fin du XVIII ème siècle, alourdie du poids des intérêts particuliers, elle n'a plus aucun sens au XXIème siècle. Ainsi le département créé pendant la révolution comme une division administrative permettant à un citoyen de se rendre au chef-lieu en une journée à cheval. Quel sens aujourd'hui à l'heure de Skype et quand en une journée on traverse le pays ?! Avec tous ces élus, fonctionnaires, hôtels de départements, ce sont autant d'écoles et d'hôpitaux et de services publics en moins pour nos concitoyens, ou bien toujours plus de dettes qu'il faut bien hélas rembourser !

Entre les 38700 communes, les communautés de commune, les pays, les agglomérations, les départements, les régions, les pays et l'Europe, le citoyen Français se retrouve écrasé sous une masse d'impôts et de réglementations qui appauvrissent le pays tout en nourrissant les ressentiments.

Là aussi il va falloir alléger, moderniser, rendre plus agile et plus démocratique ! Mais aussi rendre les élus et l'administration territoriale plus contrôlée localement par les juges et les citoyens.

France

Droit social  le premier des deux boulets (avec le Droit Fiscal) qui freinent le développement de notre économie ! La-Vraie-Primaire-Edouard-de-Broglie

Droit social le premier des deux boulets (avec...

Le droit social et le droit fiscal sont devenus un frein majeur pour les chefs d'entreprise et pour le développement de notre économie. C'est comme jouer en Championnat d'Europe ou en coupe du monde de foot avec des joueurs qui trainent des boulets ou portent des sacs à dos pleins. 

Ainsi le Code du travail comporterait selon les éditions plus de 3200 pages. Le principe n'est pas de savoir si c'est un peu plus ou un peu moins.  Le problème c'est que c'est de toute façon beaucoup trop pour le rendre utilisable et accessible aux salariés comme aux chefs d'entreprise. Cela crée une nuée de contentieux, de spécialistes improductifs qui alourdissent les couts des entreprises françaises et qui absorbent le temps et l'énergie des entrepreneurs. C'est du simple bon sens pour quiconque a développé un projet et employé des salariés de comprendre que ce texte illisible et incompréhensible est un frein au développement, à l'investissement et à l'emploi. 

Il en va de même avec le droit fiscal et ces "usines à gaz" auquel même les experts comptables ne comprennent plus rien. Même les chefs d'entreprise n'arrivent plus à faire leur déclaration d’impôt seul et ces textes abscons créent un climat d'insécurité très peu favorable à l'investissement et à l'entrepreneuriat.

Résultat, les meilleurs de nos entrepreneurs partent tenter leur chance à l'étranger, emportant avec eux les sommes phénoménales de savoir et de formation que la république a dépensée pour les former.

Coupler un véritable choc de simplifications administratives avec l'arrêt immédiat de l'inflation législative semble être un défi majeur pour les années à venir.

France

De l'éducation comme socle de l'égalité des chances La-Vraie-Primaire-Edouard-de-Broglie

De l'éducation comme socle de l'égalité des chances

Si vous pensez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance ! Lincoln

Idéalement, l'éducation est une entreprise de défense civile contre les retombés des médias. Mc Luhan

Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais, mais aux graines que tu sèmes. Robert Louis Stevenson

C’est le grand chantier du quinquennat. L’égalité des chances est à la base d’un libéralisme sain et assumé. Chaque enfant, quel que soit son origine sociale doit avoir toutes les chances de réussir. .

Quels sont les propositions concrètes permettant de réactiver l’ascenseur social qui est un fondement de la république et récompenser l’effort, la créativité, l’engagement.

 

France