Suggestions
Marqueur GPS
Consommation Pyndu

Gâchis des déchets biodégradables

Je trouve dommage qu'il ne soit pas possible de jeter ses déchets bio (épluchures, fruits gâtés,...) ailleurs que dans la poubelle "normale", si l'on est pas équipé chez soi d'un composteur. Nous n'en avons pas forcément tous la place, ni l'usage (principalement en appartement).

On parle de réduire le volume des déchets et de limiter le gaspillage, je me dis que faciliter le recyclage des déchets verts (mais aussi, rouges, jaunes, oranges... :) ) ne peut aller que dans le bon sens, le surplus des uns faisant le bonheur des autres, particuliers comme professionnels.

France

  • Consommation
  • Vie pratique

La solution gagnante

Pyndu

Composteurs collectifs systématiques

J'ai vu qu'il existe des composteurs collectifs, mais ils sont limités à des initiatives de quartier, donc vite trop loin ou trop contraignants pour ceux qui ne vivent pas à proximité. Et il semble que la mise en place nécessite la présentation d'un dossier "béton".

Forte des expériences au niveau local, les communes pourraient peut-être mettre en place un composteur par quartier ? Ou alors une autre poubelle de tri, collectée régulièrement et à destination de ces composteurs. 

Les solutions non retenues

Jean-Michel-L.

Lombricompostage

Le lombricopostage, appelé aussi vermicompost, "permet de composter ses déchets de cuisine même quand on n’a pas de jardin". Voir par exemple http://www.terrevivante.org/436-le-lombricompostage.htm.

Je les cite :

  • Vous trouverez des lombricompostières dans le commerce (entre 80 et 180 €). Mais vous pouvez aussi en fabriquer une vous-même ! Si vous produisez environ un kilo de déchets de cuisine lombricompostables par semaine, un volume de 30 cm de hauteur, 30 cm de largeur et 60 cm de longueur est suffisant. Les bacs en plastique opaque que l’on trouve en grande surface font l’affaire. Choisissez-en un avec un couvercle, que vous ne fermerez pas de façon hermétique car il faut que les vers respirent ! Si vous êtes un peu bricoleur(se), le bois est encore mieux : six planches d’agglo marine (le bois brut ne résiste pas à l’humidité du milieu) fixées par des clous.
  • Quant aux vers, vous les trouverez dans les magasins de pêche ou en grande surface multisports : demandez des “vers de pêche” ou “vers de terreau”. Pour en déterminer la quantité, pesez pendant quelques jours votre production de déchets, et comptez environ 50 vers pour 100 g de déchets par jour.

Pas mal, non?

Magpa

Adoptez !

Pourquoi ne pas adopter un petit animal de compagnie, type lapin ou cochon d'inde, qui se fera un plaisir de consommer ce type de déchet et fera bien sûr (si vous en avez) le bonheur de vos bambins !!

Jean-Michel-L.

Un réducteur de déchets

Une alternative est à connaître, c'est le Loofen qui réduit les déchets alimentaires de 90% grâce à un système de déshydratation par circulation d’air chaud (à basse consommation): http://www.1001innovations.com/nouvelles-de-linnovation/maison/loofen-revolutionne-votre-cuisine.html.

C'est un peu encombrant, et il faut être assez motivé pour l'utiliser au niveau individuel. Mais pour une petite collectivité (cantine d'école, de crèche ou d'entreprise, immeuble) c'est pertinent.

 

 

 

Les problèmes similaires

Réduire le volume des déchets.
Célie

Réduire le volume des déchets.

Il y a beaucoup d’air dans ce que l’on jette, à commencer par les bouteilles, les cannettes ou les boîtes en carton. Tout le monde gagnerait à ce qu’on transporte moins de volumes, depuis nous quand on porte le sac poubelle, jusqu’à la station de collecte qui récupérerait du déchet plus compact.

France

Fusion de communes PSI

Fusion de communes

J'habite Fourqueux, petite ville de 4000 habitants, banlieue chic de Saint-Germain-en-Laye, 40 000 habitants, on passe de l'une à l'autre commune sans s'en rendre compte.

Pourquoi ne pas fusionner ces deux communes alors que l'on fusionne des régions ?

- La gestion administrative et les expertises seraient partagées et optimisées.

- Le nom de Fourqueux peut être conservé, cependant si le nom de Saint-Germain-en-Laye s'étend au village : le nom difficile de Fourqueux disparaît, l'immobilier foulqueusien prend la cote saint-germainoise, et le village se met sous la protection d'un saint !   

Qui interpeler ? Comment faire ? Comment débattre de cette question ?

France

De l'éducation comme socle de l'égalité des chances La-Vraie-Primaire-Edouard-de-Broglie

De l'éducation comme socle de l'égalité des chances

Si vous pensez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance ! Lincoln

Idéalement, l'éducation est une entreprise de défense civile contre les retombés des médias. Mc Luhan

Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais, mais aux graines que tu sèmes. Robert Louis Stevenson

C’est le grand chantier du quinquennat. L’égalité des chances est à la base d’un libéralisme sain et assumé. Chaque enfant, quel que soit son origine sociale doit avoir toutes les chances de réussir. .

Quels sont les propositions concrètes permettant de réactiver l’ascenseur social qui est un fondement de la république et récompenser l’effort, la créativité, l’engagement.

 

France

Dégradations de l'espace public lors de travaux immobiliers ElRobico

Dégradations de l'espace public lors de travaux...

Les travaux de construction d'un immeuble prennent des mois. Ces travaux occupent et dégradent l'espace public :

  • occupation des trottoirs, des places de parking,
  • trous et saignées dans la chaussée (passage de gaines dans des routes qui viennent parfois d'être refaites...)

J'ignore si les promoteurs bénéficient d'un accord de la mairie. Même lorsqu'il s'agit de projets d'amménagement d'intérêt général, il me semble anormal que des sociétés privées puissent faire de l'argent tout en s'autorisant de telles pratiques.

Que pouvons-nous faire pour faire cesser ces abus ?

France